Le verre de contact

Accoudé avec la plus intrigante du bar, vous passez la commande et en mode séduction du même coup. Profitant de la complicité qui s’installe, vous embarquez aisément dans le jeu, car vous savez pertinemment que le verre de contact n’a rien d’engageant. Véritable faux-semblant, il facilite votre « vision de l’autre » et permet d’en découvrir les versants les plus sexys.

c

Après le chin qui sonne le coup de départ, vous mettez votre gin half and half en veille afin de boire les paroles de votre acolyte alcoolique. Fin observateur, vous l’écoutez d’une oreille et l’admirez de l’autre. L’atmosphère réchauffée, vous échafaudez mentalement votre diagnostic, résultat modeste de votre « examen de la vue »:

c

« Gauchère (Niveau de sex appeal : ++). »

c

« Tatou de dauphin bas de gamme dans le bas de la colonne. (Cicatrice d’une adolescence visiblement normale et résultat malheureux d’un fanatisme passager pour les mammifères marins.) »

c

« Tache de naissance ardente sur le haut de l’omoplate gauche. (Important : ne brûlez pas vos chances en lui offrant votre Tide to Go pour la faire disparaître.) »

c

« Musculature des épaules très développée. (Ne vous prononcez pas trop vite : pour l’instant, aucun casque de bain apparent ni odeur de chlore ne peut l’associer à une passion pour la natation.) »

c

« Push up bra couleur taupe. (Zone grise. Ne pas l’insulter en lui disant qu’elles sont conçues pour les filles qui manquent de contenu : lui rappeler simplement qu’elles bouleversent l’équilibre naturel, car il y a autant de filles avec de petits seins que de gars avec de petites mains.) »

c

« Avant-bras droit marqué au fer rouge. (Antécédents en restauration ou fumeuse sadique.) ».

c

« Grain de beauté discret sur le haut de l’arcade sourcilière droite, qui est effectivement loin d’être laid. »

c

« Regard aussi bleu que la bouteille de Bombay que vous épuisez. »

c

« Le nez le plus fin que vous avez vu de votre vie. (Note : lui en faire part plus tard avec un jeu de mots lamentable du genre “Wow, tu as vraiment un raffi-nez.”) »

c

« Perforation encore visible sur la narine gauche. (Vestige d’un ancien piercing ou d’un vaccin qui a vraiment mal viré.) »

c

« Duo de fossettes parfaites. (Les plus invitants “nids-de-poule” en ville.) »

c

« Menton qui contrairement au vôtre vient en paquet de un. »

c

« Bouche en cœur qui fait palpiter celui dans votre poitrine. »

c

« Lèvres glossées au goût de la nuit. »

c

« Pomme d’Adam disgracieuse. Mission aborted*. »

c

*Mise en garde : un excès de verres de contact peut causer la cécité et avoir une incidence catastrophique sur le dénouement de cette nouvelle.

c

— Échec et Math



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.