L’ultime sortie*

« Je me demande réellement ce que je pourrais lui proposer. Bon sens, c’est tellement compliqué la foutue séduction, à mon âge on ne peut plus simplement miser sur la façade, faut être imaginatif. Je pourrais l’amener dans un chic bistro du Plateau, même si c’est un peu trop guindé pour moi. Ou je pourrais la surprendre en lui faisant essayer un nouveau truc, j’ai entendu parler d’un restaurant où l’on mange dans une obscurité totale. Quoiqu’elle pourrait mal interpréter, dans le sens de “tu m’invites dans un resto sans lumière parce que tu ne me trouves pas belle comme le jour?”. Mauvais flash.

c

C’est pas mêlant, tout est rendu tellement cliché. Tu ne peux plus offrir simplement des fleurs à une femme sans la laisser aussi pantoise que la fois où Joël Legendre est finalement sorti du placard. Souper romantique : cliché. Soirée au ciné : cliché. Bon sens, je suis un gars simple moi. C’est pas vrai que je vais l’amener faire du hot yoga ou prendre des cours pour rouler des hosties de sushis, ça me mettrait aussi à l’aise que d’animer L’instant Gagnant.

c

Peu importe, les heures supplémentaires que j’me fais chier à cumuler présentement vont me permettre de la gâter un peu. J’y pense, j’pourrais demander des idées à mon chum Stéphane. Lui sait s’y prendre avec les femmes. Quand on sortait pendant la technique, alors qu’on rentrait bredouille, lui s’échappait toujours avec la plus canon du bar sans effort. Le problème quand tu demandes conseil à un séducteur né, c’est que lorsque t’appliques ses trucs avec le charisme, le sourire charmeur et la belle gueule en moins, bien t’as l’air aussi naturel et crédible que le maire Tremblay dans un rave fétichiste.

 c

C’est laborieux d’être l’élu du coeur d’une femme, ou encore de choisir une femme qui saura nous inspirer. Pourtant, les électeurs l’ont fait pour la première fois de l’histoire. Ça me rend fier. Faudrait bien que je m’engage dans un nouveau mandat, moi aussi. En vieillissant, la quantité de candidates disponibles diminue drastiquement, et l’offre s’effrite au même rythme que les rides qui sillonnent mon visage progressent. Les occasions de rencontrer s’amenuisent également : j’ai pas vraiment l’intention de faire la tête chercheuse dans les 5 à 7 et encore moins dans les boites de nuits superficielles. Non, je peux me considérer chanceux, cette fois je pense que je tiens quelqu’un de bien.

 c

Encore faut-il qu’elle plaise à la petite. Je me demande à quel point ce genre de situation la gênerait. Un père monoparental, ça demeure un homme qui a besoin de l’équilibre réconfortant que procure une présence féminine. Le problème des familles reconstituées, c’est qu’il faut qu’un membre du couple fasse le sacrifice de consacrer de l’énergie à un enfant qui n’est pas de son sang. Qu’il prenne le risque de s’amouracher de quelqu’un qui, possiblement, ne veut plus avoir d’autres rejetons. D’ainsi faire une croix définitive sur le tant convoité titre de maman ou papa. Le tout en acceptant de revoir constamment l’indésirable ex, sous le prétexte louable qu’il s’agit du parent biologique de l’enfant. Ciboire.

 c

À bien y penser, retomber amoureux en vieillissant, ça relève de l’exploit.

 c

Bon qu’est-ce qui fout là cet imbécile avec son peignoir. Montréal, la ville où les extravertis chevauchent la limite de la maladie mentale. Désolé monsieur, vous ne pouvez pas rentrer par cette sortie c’est inter… Monsieur! Bon Dieu de merde… Hey le malade, tu n’entreras p… »

c

*Récit fictif inspiré de monsieur Denis Blanchette, ex-technicien de scène, nouveau héros national. Nous nous souviendrons.  

c

—Échec et Math

c

2 Responses to “L’ultime sortie*”

  1. Cath says:

    Juste le fait que tu te casses autant la tête pour l’épater te rend déjà irrésistible!
    Elle est chanceuse pis elle le sait pas!

    Bien d’accord avec toi sur la vie des familles reconstituées. Pas facile…

    Vraiment l’fun à lire.

  2. Math says:

    Merci mam’zelle!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Social Widgets powered by AB-WebLog.com.